Ras-le-bol des agriculteurs face aux vols

Les vols à répétitions ont eu raison de la patience des agriculteurs de Seine-et-Marne, comme le révèle cette interview du président de la FDSEA de Seine et Marne au Figaro :

« La première cause de vols dans les campagnes porte sur le siphonnage de fioul dans les tracteurs ou les citernes, a indiqué cet agriculteur de Trocy-en-Multien. Les vols de matériel et d’engins sont aussi de plus en plus fréquents. Sans oublier la disparition d’animaux vivants dans les champs. […]Nous ne sommes plus à l’époque du vol de 5 kg de pommes de terre en bout de champ. C’est une autre échelle. Pour voler une vingtaine de moutons dans une parcelle (…), nous avons à faire à des filières bien organisées qui peuvent écouler la marchandise ensuite. Depuis deux ou trois ans, il n’est plus question de laisser un engin agricole en plein champ à la fin de la journée. De plus en plus d’agriculteurs exaspérés parlent de se faire justice eux-mêmes. On n’entendait pas cela avant »

Faut il y voir une énième preuve de l’absurdité du laxisme judiciaire aujourd’hui prônée par le gouvernement socialiste ? Que dire de l’état de décomposition de l’absolu devoir de sécurité des français, censé être assuré par les Ministres de l’Intérieur et de la Justice ? A quand une véritable Restauration Nationale ?

2270593_agri_298x224

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.