Révolte légitime de la Bretagne contre l’écotaxe : le jacobinisme autiste de la gauche

Oui, la gauche ne changera jamais, incapable qu’elle est de concevoir la France dans sa réalité charnelle et historique. Comment le pourrait-elle, elle qui n’a qu’une conception idéologique de la nation et considère que la France est née le 10 août 1792 — pas même le 14 juillet 1789 ?

Notre « chance pour la France » de ministre de l’intérieur n’est-il pas allé jusqu’à prétendre récemment que c’est la gauche qui avait inventé la nation ? Rien que cela !

Les graves événements qui se déroulent depuis ce samedi 26 octobre en Bretagne sont une nouvelle preuve de cet autisme idéologique. Déjà, en 1924, au lendemain de la guerre 14-18, le Cartel des gauches avait suscité un indépendantisme alsacien-mosellan en voulant éradiquer les libertés propres dont jouissaient ces deux régions en 1918 du fait de leur annexion par le Reich depuis 1871 (1). Edouard Herriot, face à la résistance des Alsaciens-Mosellans, avaient dû reculer, si bien que l’Alsace-Moselle jouit toujours d’un statut particulier qui, loin d’affaiblir la nation, ne fait que la renforcer car il est le juste compromis entre une loi nationale, qui doit être la même pour tous dans ses principes fondamentaux, et la juste reconnaissance de particularismes régionaux, qui tiennent à la fois à la culture et à l’histoire. Une culture et une histoire qui sont illégitimes en tant que telles pour la gauche, dans sa conception « une et indivisible » de l’Etat jacobin (2).

Suite de l’article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.