Jean Marie Le Méné sur LCP

« À partir de mardi soir, je risque deux ans de prison. Eh bien, ça c’est la porte ouverte au totalitarisme, ça s’appelle du délit d’opinion réprimé par la prison. C’est extrêmement grave. Je regrette que la droite n’ai pas bougé sur ce point, je trouve cela inadmissible. Avec ce que je vous dis là et lorsque la loi sera promulguée,je peux aller en prison.

Eh bien, je continuerai à le dire », déclare mardi Jean-Marie Le Méné sur LCP. Expliquant que le site gouvernemental consacré à l’avortement parle de « fragments de grossesse » pour parler des restes de l’enfant éliminé dans le sein de sa mère, le Président de la Fondation Jérôme Lejeune constate que « les féministes ont peur de la vérité. Vous n’assumez pas la vérité, vous cachez les mots et vous cachez cette violence aux femmes, et ça, ça vous sera reproché. Vous n’avez pas le droit de cacher la vérité aux femmes ». […]

La suite sur NdF via le CRAF

[dailymotion]http://www.dailymotion.com/video/x1a5355_ca-vous-regarde-le-debat-ivg-droit-acquis-ou-menace_news#from=embediframe[/dailymotion]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.