Musiques pour les funérailles d’Anne de Bretagne, un concert remarquable et émouvant.

Ce samedi 5 avril, dès 18h30, se pressaient devant les portes de la cathédrale de Nantes les personnes ayant la chance d’avoir un billet pour le concert exceptionnel donné dans le cadre du 500è anniversaire de la mort d’Anne de Bretagne.

image2Plus d’un millier de spectateurs ont rempli les travées de la cathédrale pour assister à une soirée émouvante et de grande qualité.

Dans la pénombre de la nef alors que le magnifique tombeau, des parents d’Anne, le duc François II et la duchesse Marguerite, restait éclairé, la voix prenante de Yann-Fañch Kemener s’éleva du fond de la cathédrale pour interpréter «ar skoliataer yaouank», donnant le ton de toute la soirée, beauté, tristesse, émotion.

L’ensemble Doulce Mémoire prenait le relais avec ses 5 musiciens, ses 5 chanteurs et son récitant. Pures merveilles que ces musiques entre Moyen-Age et Renaissance interprétées dans un total silence, l’assistance étant prise dans cette ambiance extraordinaire. Voix magnifiques et musiciens de talent, l’ensemble Doulce Mémoire réalise là une prestation tout à fait remarquable.

Le tombeau de François II de Bretagne resplendissant dans la pénombre de la cathédrale.

Source et suite de l’article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.