Vérité pour la Vendée, la lettre de mai 2014

En cette période anniversaire – il y a 220 ans, le 13 mai 1794, Turreau était destitué de son commandement des Colonnes infernales – la lettre de Vérité pour la Vendée regorge d’informations sur le sujet qui tient à cœur à cette association : la reconnaissance des crimes commis en Vendée.

Verite pour la Vendee
L’actualité a donné du grain à moudre à Guy Francheteau, le rédacteur de cette lettre à la faconde intarissable. On notera en particulier sa mise en valeur du site www.genocidevendeen.fr auquel il apporte sa contribution. Plusieurs livres sont mis en avant : Les Colonnes infernales, de Louis-Marie Clénet (Perrin, 1993), Et la Vendée sera détruite, signé Turreau, de Georges Amiand (France-Empire, 1994), etc. Sans oublier la visite du moulin de l’Ébaupin, lieu de massacre transformé en Mémorial des Guerres de Vendée, à Saint-Lumine-de-Coutais (44).

Source et suite de l’article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.