[Chroniques de Bretagne et de Vendée] Des Pays de Bretagne

Il est commun, en République jacobine, de vouloir effacer les particularités locales pour faire apparaître de belles régions administratives sans identité réelle, sans coutumes ni traditions, sans aucune adéquation en clair avec la Constitution Naturelle de la France. Ainsi la Bretagne apparaît elle unie et identique aujourd’hui de Brest à Rennes, sans aucun réel détail sur les différences notables qui séparent les différents pays bretons.

Sur la carte ci-dessous, vous voyez que la Bretagne réelle peut être divisée en 9 Pays principaux ou Provinces, correspondant aux anciens Diocèses de Bretagne : Léon, Cornouaille, Trégor, Saint Brieuc, Vannetais, Saint Malo, Dol, Rennes et le fameux Pays Nantais, qui a été amputé de la Bretagne il y a plus de 70 ans. Au sein de ces mêmes pays, divers subdivisions apparaissent et transcrivent les vies de Paroisses, les coutumes particulières des anciens clochers bretons, ce qui se transcrit notamment au niveau des costumes traditionnels, au niveau des us et traditions.

Carte pays traditionnels Bretagne
Cliquer sur l’image pour l’agrandir

Le 29 Novembre 1801, sur simple décision administrative, le nombre d’évêchés de Bretagne a été réduit à 5, pour « une meilleure adéquation aux frontières départementales » : une réalité historique gommée par simple souci administratif… Toute l’aberration du système républicain en cette simple réforme.

En ce sens, nous vous proposerons dans les semaines à venir quelques lignes hebdomadaires sur ces Pays de Bretagne, dans nos Chroniques de Bretagne et de Vendée. Toute aide est bien évidemment la bienvenue ! N’hésitez pas à envoyer articles, photos et vidéos à cette adresse : franceroyale@live.fr

NB : Nous parlons ici des véritables pays bretons, et non les pseudo-pays de 1999 de la Loi Voynet d’orientation pour l’aménagement et le développement durable du Territoire (LOADDT) qui, parfois en s’inspirant des anciens pays bretons (notamment Pays de Pontivy et quelques autres), n’en sont qu’une pâle copie administrative sans âme ni raison d’être réelle (un hypothétique « Pays de Centre Bretagne« …).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.