Dans la vallée des saints…

Dans la Vallée des saints...Les coups de burin se sont tus dans la Vallée des saints. Dimanche, à Carnoët (Côtes-d’Armor), sept nouveaux géants de pierre ont été dévoilés devant une foule impatiente. Taillées dans le granit par huit artistes durant tout le mois juillet, ces sculptures de 3 m de haut donnent figure à des évangélisateurs de la Bretagne des Ve et VIe siècles venus d’Irlande, du pays de Galles ou d’Angleterre.

Leurs prénoms ne disent souvent rien au-delà des frontières régionales, mais Efflamm, Miliau, Trémeur ou Derrien ont donné leur nom à nombre de communes, hameaux ou églises d’Armorique où ils sont toujours vénérés. Plus habituels, Anne, Brigitte, Yves ou Hervé ont aussi trouvé leur place dans la Vallée des saints. Ces statues de saints rejoindront bientôt les 20 premières déjà en place sur la colline Saint-Gildas où se concrétise petit à petit le projet fou d’un ensemble de 1 000 statues pour créer une île de Pâques à la bretonne.
Gaby était émue et fière de pouvoir enfin contempler son saint Trémeur, patron de sa commune de Guerlesquin (Finistère) : « On s’est battus pour réunir la somme euro par euro. Il n’était pas question que notre saint ne soit pas honoré par sa présence dans la Vallée. En Bretagne, on a des racines. Ça aide dans le monde d’aujourd’hui. » Faire ériger une sculpture coûte en effet 12 000 €. « Aujourd’hui, 29 statues sont en cours de financement et de nouvelles initiatives arrivent régulièrement, précise Philippe Abjean, l’initiateur du projet. En 2013, nous passerons à la vitesse supérieure avec deux chantiers au lieu d’un, afin de pouvoir réaliser 14 sculptures par an. Et atteindre au plus vite les 50 saints de granit. »

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.