Nuaillé au temps des Guerres de Vendée

Dominique Lambert est venu vendredi soir à Nuaillé, dans la salle Chouteau au pied de l’église, animer la 198e Veillée vendéenne de l’association. Une cinquantaine de personnes sont venues l’écouter redonner vie à l’histoire de la paroisse sous la Révolution.

Vendee Militaire Veillee vendeenne
La première Veillée organisée par la Vendée Militaire à Nuaillé – la 38e depuis 1976 – eut lieu le 6 décembre 1980. Le récit de Dominique Lambert s’est depuis lors enrichi en puisant dans les archives et la tradition locale, pour nous offrir un panorama complet de l’histoire nuaillaise de la fin de l’Ancien régime jusqu’aux derniers soulèvements vendéens.

Nuaillé est un bourg fort modeste à l’époque où survient la Révolution. Sa population est alors estimée à environ 450 habitants. Succursale de Mazières-en-Mauges, la paroisse s’en détache en 1770 pour être supprimée dès 1791. Dominique Lambert décrit en détails cette période qui précède le soulèvement et qui en contient tous les germes : l’accueil enthousiaste des promesses de réformes, la rédaction des cahiers de doléances, la vente des biens nationaux et surtout la Constitution civile du clergé qui brisa la relative unanimité de la Révolution. Déçus par les dérives du pouvoir, les Nuaillais ne fourniront, du reste, aucun volontaire. En revanche une vingtaine d’entre eux prendront les armes comme soldats vendéens.

Lire la suite de l’article sur le blog de l’association Vendée Militaire via Vendéens et Chouans
   

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.