Un chouan de notre époque

Pierre FabreChouan du Midi, partageant nos idées, Père d’industrie – mieux que capitaine d’industrie – Monsieur Pierre Fabre est décédé dans sa propriété de Lavaur dans le Tarn. Comme les Chouans, il a montré que la volonté de vivre debout, si elle était plus fatigante que de vivre couché, était nettement plus digne d’attitude et de fierté.

Docteur en pharmacie, génial inventeur d’un médicament de phytothérapie pour le système veineux, son goût pour la nature (domaine du Carla à Castres) explique que la majorité des médicaments  créés par son Groupe soient issus majoritairement des plantes, même pour la cancérologie (le cancéropôle de Toulouse en photo).

Profondément humain, d’une simplicité naturelle avec les uns et les autres, d’une discrétion extrême – à Castres son surnom était « Le Muet » – en 50 ans il aura fait vivre des dizaines de milliers de personnes. Il aurait pu mettre son argent en Suisse ou au Japon : il l’a mis dans sa ville, son département, sa région, généreux et discret mécène du rugby, de l’audio-visuel, de bâtiments divers et variés dont la cathédrale de Castres dans laquelle ses obsèques seront célébrées mercredi 24 à 10 H.

Source et suite de l’article sur le site du Souvenir Chouan de Bretagne

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.