1°Août 939 – 1°Août 2013 : L’actualité de la Bataille de Trans

Kroaz DuLa bataille de Trans (1°Août 939) n’est pas anodine, et marqua d’une pierre blanche toute l’histoire de notre pays, qu’il soit français ou breton. En effet, cette victoire sur l’envahisseur normand forgea l’esprit de toute une Province : un esprit indépendant et têtu, inlassable combattant et fier guerrier. Aujourd’hui, les jacobins pourront toujours se gargariser d’avoir, par force de loi, mis les provinces françaises à terre, et la Bretagne tout particulièrement : il n’en est rien.

Tout comme les Vikings l’ont cru en 908, après la mort d’Alain Le Grand, les républicains d’aujourd’hui pensent avoir vaincu les provinces françaises, détruit ces particularités locales : L’Histoire a déjà démontré maintes et maintes fois l’erreur fondamental de ces inepties politiques. L’esprit breton, à l’instar des autres esprits régionaux français, ne peut s’éteindre et l’on peut aisément le retrouver aujourd’hui dans les manifestations culturelles que sont les Fest-noz ou les pardons… Et il ne faudrait qu’un sursaut de conscience politique pour que cet esprit breton, si cher à nos coeurs, ne prenne une tournure politique et embrase d’un souffle d’autonomie nos combats quotidiens !

Les Provinces françaises, Bretagne comprise, ont le devoir de défendre leur propre héritage culturel, leur langue et leurs traditions, leurs us et coutumes particulières face au jacobinisme républicain. Mais ces Provinces, protégées avant la révolution par leurs parlements locaux et la préservation de leurs privilèges, doivent avant tout comprendre que cette protection et autonomie régionales ne pourront survenir qu’avec une véritable Restauration Nationale française, autour du Roi de France et de la Monarchie, seul véritable système politique réellement décentralisateur et respecteux des libertés locales.

Pour que vive la Bretagne, vive la France, et vive le Roi !

 

3 réflexions sur “1°Août 939 – 1°Août 2013 : L’actualité de la Bataille de Trans

  • 1 août 2013 à 23 h 01 min
    Permalien

    Sauf que… à l’époque, la Bretagne est un pays distinct de la France… ce n’est donc pas une province… et pas avant 1532… revoyez votre Histoire.

    Répondre
  • 3 août 2013 à 18 h 31 min
    Permalien

    Votre remarque est désagréable. Oui bien sûr la Bretagne n’était pas encore une province, et alors? C’est l’esprit Monsieur qu’il faut comprendre dans cet article, et je suis complètement solidaire des écrits de l’auteur. Vous n’êtes surement pas Breton pour avoir l’esprit critique de l’idée qui se dégage de cet article. Allez, kenavo.

    Répondre
  • 27 août 2013 à 16 h 51 min
    Permalien

    Je ne vois pas en quoi la réflexion de K.K. est désagréable, elle est au contraire peine de bon sens et de vérité , contrairement à vous qui voulez voir la Bretagne française . En effet , l’empereur germanique Charlemagne ( que vous considérez sûrement comme français ) s’est cassé les dents en voulant envahir l’Armorique , et son fils a pris une belle déculotée par les Bretons, s’est enfuit comme un lâche , déguisé en moine tonsuré, ce qui aurait dû amener à sa déposition . La Bretagne n’a été qu’UNIE , et grâce à une forfaiture (une de plus) d’un roi français. Vous qui prétendez donner des leçons d’histoire, lisez donc le magnifique travail du Docteur Louis Mellenec de Beze , et cessez de vous complaire dans l’histoire de france mensongère de Bainville . SI vous voulez considérer la Bretagne comme française, nous voyons nous la Francie comme province germanique et dénonçons le Traité de Verdun divisant l’empire carolingien en 3 parties, Allemagne, Lotharingie et Francie . kenavo ,

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.