L’histoire de Bretagne, c’est de l’histoire de France.

Belles coiffes de BretagneLa Bretagne n’a pas toujours été française, comme semblent l’oublier de nombreux manuels d’histoire et les derniers jacobins qui confondent parfois liens féodaux et appartenance à un ensemble national : la formation de l’unité française a été longue, dure, parfois cruelle mais aussi indécise, et il a fallu près d’une dizaine de siècles pour que la France devienne ce qu’elle est, cette sorte d’évidence qui n’en était pas une à l’origine et que certains oublient pour se réclamer d’une utopie européenne qui est, d’abord, une idéologie de la négation de l’histoire mais aussi de l’avenir « au pluriel »…

 

Or, l’histoire de France est un patrimoine commun à tous les Français, même à ceux qui ne la connaissent pas ou ne s’y reconnaissent pas pour des raisons diverses qui ne sont pas toujours bonnes. Elle est aussi celle des provinces, y compris quand elles n’étaient pas encore françaises ! Or, lorsque j’étais enfant, à l’école primaire, puis au collège et au lycée à Rennes, je n’ai pas le souvenir d’avoir entendu parler de l’histoire de la Bretagne et, d’ailleurs, elle n’apparaissait dans aucun programme ni manuel d’histoire de l’époque (ni d’aujourd’hui, d’ailleurs), même pas pour rappeler son rattachement à la France à la fin du XVe siècle… Et pourtant, je croisais des traces de celle-ci en allant à l’école maternelle (puis à Sciences-Po, pour quelques conférences publiques) rue de la Duchesse-Anne, en étudiant à l’école Saint-Melaine, du CP au CM2, puis au lycée Anne-de-Bretagne, dans lequel je fus professeur quinze ans après y avoir été élève… Mais, une fois passées les grilles de l’école et installé sur les bancs de celle-ci, plus rien ne filtrait de l’histoire de ma province natale, pourtant si originale ! Il me fallut attendre d’entrer à l’Université de Rennes2, aussi appelée Université de Haute Bretagne, pour entendre enfin évoquer le passé de la Bretagne, en particulier de son passé médiéval.

 Source et suite de l’article

Une réflexion sur “L’histoire de Bretagne, c’est de l’histoire de France.

  • 24 janvier 2014 à 14 h 56 min
    Permalien

    Passionnant article, passionnant blog, passionnant breton … Merci . Puissent de nombreux bretons lire cet article : il n’en reste que fierté de nos origines et de l’urgence de mettre l’histoire de nos régions en valeur.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.