Livres en breton : les parents se bougent

Pour élargir l’offre de livres en breton, des parents d’élèves de la région rennaise ont lancé un appel à projets. Avec succès.

 Il y a bien sûr des livres en breton pour les enfants. Pour autant, il n’y a pas pléthore. C’est donc cela qui a incité des parents d’élèves de la région rennaise, dont les enfants sont scolarisés dans les trois filières d’enseignement du breton (div yezh, dihun et diwan) à lancer un premier appel à projets pour susciter des vocations. Chez des auteurs qui ont déjà publié, ou bien parmi des bretonnants.

En tout, trente-six propositions de livres en breton pour la jeunesse sont arrivées chez les parents d’élèves. « C’était pas mal. Nous ne nous attendions pas à ça », constate Rozenn Gautier qui fait partie de l’équipe à l’origine de ce premier appel à projets.

Le reste a suivi, et trois livres en breton ont donc été publiés. Il y a eu Skol Kael (L’école de Gaël) pour la maternelle, Istor du ar familh yar et, pour les plus grands, une histoire de la cathédrale de Quimper. Pour faciliter l’édition de ces ouvrages, les parents d’élèves se sont appuyés sur leur réseau. Avec un solide argument : chaque école achètera les livres. Le projet a aussi reçu un coup de pouce de la Redadeg, la course pour la langue bretonne, dont chaque kilomètre est acheté par un défenseur de la langue.

Source et suite de l’article

Kroaz Du, le drapeau breton

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.