60ème Edition de la Fête des Brodeuses à Pont-l’Abbé Exposition du peintre de la Marine, Patrick Camus

Inaugurant une exposition réalisée à l’initiative du Comité des Brodeuses qui va fêter ses 60 années d’organisation de la Fête des Brodeuses, le maire de Pont-l’Abbé, Thierry Mavic, assisté de Bernard Le Floc’h, 3ème adjoint chargé de la culture, en présence d’Annick Le Loc’h députée de la circonscription, de Daniel Couïc conseiller général du Finistère et de Gérard Mourrain, président du Comité des Brodeuses, ont honoré Patrick Camus, peintre de la Marine, sur le thème de 20 ans de rétrospective de la Fête des Brodeuses,
Après le discours du président, Bernard le Floc’h s’est attardé sur l’œuvre phare réalisée pour l’événement, qui montre des danseurs dans une forme circulaire :
« Patrick, tu innoves en choisissant le format du tondo, j’y retrouve la référence à la ronde bretonne toujours en vogue dans les festoù-noz. La ronde fermée a quitté la scène pour s’ouvrir au public, laissant paraître des visages souriants. Les danseurs ne dansent plus entre eux et pour eux mais face au public comme le révèle le premier plan de ton œuvre… Elle transpire le mouvement et l’énergie spectaculaire dégagée par les nouvelles générations de danseurs, à tel point que ton bigouden au gilet jaune, s’il ne tient pas debout académiquement, est solidaire des autres et conduit la virtuosité générale. Je vois là toute une démarche symbolique d’une vision solidaire de la société bretonne… »
Annick Le Loc’h a souligné que 1954, année de naissance de la fête des Brodeuses, était aussi celle de sa naissance et remercia l’engagement du peintre et de tous les bénévoles qui, inlassablement, s’investissent pour le succès et la pérennité de la fête, la première grande fête traditionnelle de l’été en Bretagne.

Source et suite de l’article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.