L’histoire de la Bretagne, du XVIII e au XX e siècle – Perros-Guirec

Musée de Perros-GuirecTout l’été, le musée ouvre ses portes au public. L’occasion de découvrir deux expositions. L’une retrace les traditions en Bretagne. L’autre, plus contemporaine, aborde les deux guerres mondiales.

Le musée de Perros-Guirec est installé dans l’ancienne capitainerie qui date de 1850. Il propose aux visiteurs de découvrir deux facettes de l’histoire de la Bretagne.

De 1798 à 1900…

La première exposition relate l’histoire et les traditions de la Bretagne de 1789 à 1900.

Christiane Penvern, la responsable du musée conseille aux visiteurs de débuter la visite par la salle des documents. « Cela permet de remonter le temps et d’admirer une magnifique cartographie de 1580 à 1630 ainsi que des gravures, décrets, lettres et documents authentiques que l’historien et géographe Jacques Khanzadian a recherchés et réunis pendant plusieurs années ».

Une exposition permanente de coiffes et costumes de Basse Bretagne, des affiches anciennes ainsi qu’une collection d’images d’Épinal sont également visibles. Dans les étages du musée, sur dix salles, des reconstitutions des événements marquants de la période, audibles en français, anglais et allemand, permettent de découvrir les guerres de l’ouest de 1793 à 1832.

Ces reconstitutions « retracent les grands événements et mettent en scène les personnages qui ont forgé cette période comme Sieyes, Couppe de Kervennou, Mme Taupin, Georges Cadoudal, Boishardy, La Rouerie et bien d’autres. Par exemple, la vie dans une chaumière, le tribunal révolutionnaire de Lannion et un estaminet sont ainsi mis en scène », note Christiane. Les grands hommes de la fin du XIX e siècle tels Renan, Botrel, Charles Le Goffic et Maurice Denis ne sont pas oubliés.

… aux grandes guerres du XX e siècle

La deuxième facette est plus contemporaine et concerne les deux guerres mondiales du XX e siècle. Christiane Penvern précise que « le musée va ouvrir, à compter du 15 juillet, un nouvel espace situé derrière le musée ».

Outre le blockhaus composé de trois pièces, et qui regorge de nombreux objets d’époque, un nouvel espace a été aménagé dans lequel une collection de cartes postales de la guerre 14-18, des casques et des armes seront exposés.

La période 39-45 sera matérialisée par des éléments du Mur de l’Atlantique ainsi que par de nombreux objets, retrouvés sur les plages. Des documents témoins de cette période sombre, des équipements militaires et des coupures de presse de cette époque viendront enrichir l’exposition. Les panneaux explicatifs sont réalisés par Jacques Le Brozec.

Ouvert en juillet et août, de 9 h 30 à 18 h 30, au Linkin, dans l’ancienne capitainerie. Entrée adulte 4 €, gratuit pour les – 6 ans, 1,50 € de 6 à 14 ans. Tel 02 96 91 23 45.

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.